Un mot de l'ambassadrice

"Sauter à pieds joints dans un évènement du passé aussi significatif, aussi riche d'émotions que l'incendie délibéré du Parlement du Canada-Uni : voilà qui est irrésistible !"

Écrivaine passionnée d'histoire du Québec, Anne-Marie Sicotte s'est plongée dans la mémoire du terrible incendie de 1849 durant l'écriture du tryptique Les accoucheuses (2006-2008). Pour elle, ce moment fut un véritable déclencheur. Depuis, elle tâche de comprendre l'expérience du peuple du Bas-Canada à l'époque des Rébellions patriotes.